Le métier d'écrivain public

Un métier social

Métier de soutien : Démarches, formalités, accompagnement.

Métier humain : Ecoute, attention, échange, compréhension, confidentialité.


L'écrivain public aujourd'hui

Depuis les années 1980, la profession connaît un regain d'intérêt.

Si des formations sont proposées, ce métier ne bénéficie toujours
pas d’une reconnaissance officielle.
Il n’existe pas de statut et le syndicat regroupe aussi d’autres
professions de l’écrit.
 
Un écrivain public, pour quoi faire ?
Ecouter, aider, conseiller, parler, créer un lien social.
 
Un écrivain public, pour qui ?
Selon, l’Académie des Ecrivains publics de France, « la clientèle de l’écrivain public comprend tous les publics, de tous âges, de toutes professions et de tous milieux sociaux ».
 
Que vous soyez un particulier ou un professionnel, en activité ou en retraite,
l’écrivain public peut vous assister dans vos travaux et contribuera à la rédaction de vos documents.
 
L’écrivain public a des compétences précises
Une aisance rédactionnelle et une maîtrise de la langue française
Il sait s’adapter au contexte  et fait preuve d’analyse et de synthèse.
Son travail est soigné, organisé et fourni dans les temps annoncés.
 
et des qualités humaines :
Honnêteté, respect de la déontologie et du secret professionnel
Il écoute avec attention, entretient de bons contacts humains et a le souci de transcrire ce qui vous correspond le mieux.


Source : Site de l'AEPF